Grazziela

Grazziela

Tout élément effleuré devenait géant, tout prenait un sens et une direction en moi comme un message… J’ai senti le léger, le doux, le rugueux, le lourd, l’immensité, le souffle du vent, l’essence des arbres que je me sentais recevoir par tous mes pores. Que de gratitude j’ai ressenti, que d’émotions diverses qui me traversaient simplement comme un cours d’eau… naturellement. Tout cela est si précieux.

Auprès des arbres j’ai senti s’amplifier mon ancrage, mes racines dans le sol, ma verticalité. Dans cette saveur du présent et du vivant, je me suis sentie en totale osmose avec la nature, avec un sentiment de reliance. Je me suis sentie respirer et en sécurité. C’est tellement nouveau de sentir la sécurité en moi.

Laisser un commentaire